Mairie de Saint Jean de Luz  >  Detail de l'actualité 
< Jobs d’été à Saint-Jean-de-Luz : 80 offres saisonnières par jour et un accompagnement personnalisé

Exposition « Autour de Gabriel Deluc», du 2 juillet au 20 août


A partir du 2 juillet et jusqu'au 20 août, la ville de Saint-Jean-de-Luz ren hommage au peintre luzien Gabriel Deluc et aux artistes basques de la Belle Epoque.

Présentée conjointement à la villa Ducontenia et à la Rotonde, l'exposition réunit, pour la première fois, plus d'une centaine d'oeuvres de l'artiste et de ses maîtres et amis : Léon Bonnat, Georges Bergès, Henri Zo, René Choquet, Périco Ribera, Marie Garay, Hélène Dufau...

 

Jean-Marie Gabriel Deluc, fils de Jean-Baptiste et de Marie-Baptiste Deluc, nait le 1er octobre 1883 à Saint-Jean-de-Luz, rue Neuve (actuelle rue Tourasse).

Très doué pour le dessin et la peinture, il est admis, en 1900, à l'atelier de Léon Bonnat à Paris puis à l'École nationale des Beaux-Arts.

De 1904 à 1912, il vit misérablement à la célèbre cité d'artistes " La Ruche " dans le XVe arrondissement et côtoie de nombreux artistes.

En 1906, il expose pour la première fois au Salon des Artistes Français où il est récompensé par une mention honorable et un "encouragement" de 500 francs.

Dès lors, il participe régulièrement au Salon des Artistes Français puis au Salon des Indépendants.

En 1908, il fait don à sa ville natale d'une vaste toile décorative : Le Chevrier puis expose au Casino de Saint-Jean-de-Luz en 1912.

Ses talents portraitiste lui valent rapidement des commandes et des récompenses puis une exposition remarquée à la galerie Devambez à Paris.

En 1914, il s'engage dans l'armée française comme infirmier puis rejoint les troupes de combat, où il est rapidement promu au grade de sous-lieutenant. Il laisse de nombreux dessins pris sur le vif, parfois dans les tranchées et pendant les offensives.

Il est tué lors d'une reconnaissance, à Souain-Perthes-lès-Hurlus, le 15 septembre 1916.

Le compositeur Maurice Ravel lui dédie, à titre posthume, la Forlane, troisième pièce de la suite pour piano Le Tombeau de Couperin.

En 1934, une grande rétrospective est organisée lors de l'inauguration de la Villa Ducontenia de Saint-Jean-de-Luz.

" ...Il se range parmi les fidèles de la couleur claire, sa palette possède des bleus d'une rare suavité, des verts tout neufs, des roses délicats, des jaunes où s'englue le soleil... " (G. Desport)

 

Autour de l'exposition :

Dimanche 9 juillet à 18h30

Le Quatuor Arnaga en concertQuatuor de Maurice Ravel - Quatuor de Claude Debussy - "Chrysanthèmes" de Puccini

 

Dimanche 16 juillet à 18h00

Visite commentée "Gabriel Deluc et son entourage, entre classicisme et révolution picturale" par Etienne Rousseau-Plotto

Mercredi 19 juillet à 18h00

Conférence "Gabriel Deluc, peintre luzien et héros de la 1er Guerre mondiale" par Etienne Rousseau-Plotto

Samedi 5 août à 11h00

Visite commentée "Les artistes basques de la BElle Epoque, de la tradition à la modernité" par Etienne Rousseau-Plotto

Vendredi 11 août à 18h00

Lescture des lettres de Gabriel Deluc à sa famille (1914-1916) par Gianmarco Toto, et Etienne Rousseau-Plotto

Villa Duconténia - Entrée libre

 

 


Fichiers :
ETE-flyer_PRINT-110617.pdf1.3 M