Mairie de Saint Jean de Luz  > Projets  > > Culture  >  - Pôle culturel 

 

La création d’un pôle culturel est l’un des projets phares de l’équipe municipale.

Ce projet a été conforté avec l’organisation des Assises de la culture en 2015 qui ont démontré la forte attente de la population et des associations pour l’émergence d’un lieu réservé au spectacle vivant.

Ce projet se décline autour de trois espaces bien définis : une salle de spectacle, un lieu de création et de pratique artistique, des locaux réservés à l’école de musique.

 

Le lieu choisi pour installer cet équipement est le site d’Harriet Baïta qui jouxte le cœur de ville, facilement accessible avec les différents parcs de stationnement aux alentours. Le site est magnifique avec toutefois une forte contrainte urbanistique. L’enjeu est de répondre au besoin tout en intégrant le futur bâtiment dans le quartier et, bien sûr, en respectant les règles d’urbanisme.

Le cabinet d’architectes Dominique Coulon et associés est le lauréat du concours lancé pour réaliser cet équipement.  Le projet de bâtiment proposé par l’architecte Dominique Coulon est composé de plusieurs volumes destinés à accueillir les différents espaces de vie.

 

 

Les espaces sont bien définis avec la salle de spectacle positionnée côté Est, tandis que l’école de musique, les espaces studio de théâtre et les salles de danse se développent sur trois niveaux côté ouest.

Au centre, un vaste hall d’accueil appelé « agora » fait le lien entre tous les volumes et sera le lieu de partage et du vivre ensemble.

 

Visite guidée avec l’architecte

« Pour trouver l’échelle la plus juste, nous avons décomposé les éléments du programme en une série de petits volumes qui font écho aux volumétries déjà présentes sur le site. Ces volumes, presque indépendants, laissent plus de liberté pour fabriquer le projet.

Il ne s’agit pas d’un grand édifice unitaire, mais bien d’une série d’objets dans lesquels se logent les différents programmes. Cette fragmentation permet de travailler sur la proportion des lieux de façon presque autonome », explique Dominique Coulon.

 

L’agora est là pour créer du lien, la belle transparence vers le jardin en atteste. La triple hauteur donne de la noblesse à l’espace, l’ampleur offerte permet d’imaginer tous types d’événements. L’agora se pose comme le coeur du projet. Il rassemble tous les programmes en un lieu collectif, un lieu de partage, le lieu du vivre ensemble.

La lumière naturelle y abonde, les transparences sont autant d’invitations à découvrir les autres espaces.

Ce dispositif simple mais efficace permet de donner une vraie qualité au jardin. Un petit théâtre de plein air y est aménagé, les deux grandes salles de pratique collective s’y ouvrent généreusement.

 

La grande salle est un équipement acoustique et scénographique exceptionnel et polyvalent. Elle est implantée à l’extrémité est du terrain dans le strict respect des règles urbaines (AVAP et PLU).

 

L’école de musique se trouve au rez-de-chaussée, les studios de théâtre au premier étage. Au deuxième niveau, les salles de danse bénéficient également d’une très belle terrasse. Située en prolongement direct du foyer haut, elle devient le lieu idéal pour contempler la baie à la sortie des spectacles.

 

 

Alliant la fonctionnalité à l’esthétique, la compacité du bâtiment garantit une belle fluidité intérieure, les circulations sont courtes et toujours éclairées naturellement. Par son jeu de volumes assemblés sous la lumière, le projet invite aux parcours, affirme sa générosité programmatique.

Conçu comme un instrument au service de la politique culturelle de Saint-Jean-de-Luz, le pôle culturel fera référence dans toute la région, incarnant une architecture intemporelle faite pour l’humain.

 

Le hall/agora

Lieu de convivialité, de détente et d’échanges, le hall distribue naturellement chaque élément du programme.

C’est un lieu de passage obligé, l’accueil y est visible depuis le parvis et l’entrée du bâtiment. Il s’ouvre à 360°.

Le bar est adossé à l’école de musique et se prolonge vers une terrasse et le magnifique coeur paysager du site.

 

La salle de spectacle

Le projet scénographique pour la construction du futur pôle culturel de Saint-Jean-de-Luz propose une réponse claire aux objectifs définis dans le programme.

 

Organisation et distribution du lieu de diffusion

Le public pénètre dans la salle indifféremment par le haut ou le bas du gradin, via des sas d’accès. Le dessin du gradin par son aspect frontal et son inclinaison, offre une parfaite visibilité de la scène en tous points de la salle.

La salle pourra accueillir 506 spectateurs dont 12 personnes à mobilité réduite.

La motorisation de la tribune permet de moduler les jauges selon les besoins de la programmation.

Une fois repliée, la tribune libère le parterre pour pouvoir accueillir 1 200 personnes debout.

L’espace scénique dispose d’un plateau de 18m de large par 12m de profondeur.